Appic-Santé

« Améliorer les pratiques professionnelles pour l’intérêt du citoyen »

 

Appic-santé est une association loi 1901 dont l’objet est de favoriser l’adoption d’une démarche citoyenne pour des pratiques professionnelles durables afin de redonner confiance aux consommateurs et de promouvoir des comportements favorables pour la santé.

Nos missions

Appic-Santé est un acteur de santé publique dont la mission est de fédérer les acteurs de la prévention et de la promotion de la santé autour des valeurs et des recommandations définies par les plans de santé publique relatifs à l’alimentation, l’activité physique et l’environnement.

 

  • Exercer une mission d’expertise et de conseil en matière de prévention et de promotion de la santé dans le secteur de la nutrition et santé
  • Assurer le développement de l’éducation pour la santé et de formation sur l’ensemble du territoire français, Outre-mer, voire à l’international
  • Fédérer les acteurs de la prévention pour atteindre un objectif global ciblant la promotion de la santé
  • Intervenir, par le biais du tissu scolaire, familial, social et associatif, au moyen d’études interventionnelles afin de promouvoir des comportements favorables pour la santé

Nos Actions

Notre Savoir-faire

  • Organiser des débats sur la nutrition, l’activité physique, l’environnement et la santé
  • Mener des actions-recherche de terrain pour promouvoir des comportements favorables pour la santé
  • Définir des stratégies en santé, en utilisant des approches communautaires
  • Permettre à des acteurs de l’écosystème de vie des familles de participer au processus de modification des comportements nutritionnels
  • Construire des cadres de références, des outils, des guides, des kits pédagogiques, des systèmes de labellisation, en se basant sur les recommandations nationales

Notre Expertise

APPIC-Santé regroupe des experts dont la spécificité unique repose sur la connaissance des systèmes et des rouages des politiques publiques relatives à la nutrition, à l’activité physique, au sport, à la santé, au bien-être et à l’environnement.

La richesse de son réseau professionnel, tant au sein des institutions publiques et du monde de l’expertise que dans le secteur privé et associatif, est l’un des atouts permettant à APPIC-Santé d’intervenir avec efficacité et professionnalisme dans des projets de sensibilisation, de formation, d’éducation pour la santé, de coordination d’études, de communication et d’élaboration de cadre de référence.

La complémentarité des compétences apportée par ses membres permet à APPIC-Santé d’agir avec efficacité pour la santé du citoyen.

Norme AFNOR «Alimentation du tout petit»

  • Durant les premières années de vie, l’enfant a des besoins nutritionnels très spécifiques qui nécessitent une alimentation de qualité adaptée. Toute insuffisance ou tout excès d’apports en nutriments essentiels peut avoir des répercussions à court terme sur sa croissance et son développement, mais également à plus long terme, sur sa santé et son bien-être.

Afin de sensibiliser les parents et les professionnels à l’importance d’une alimentation adaptée dès le plus jeune âge, une démarche de normalisation volontaire pour les aliments destinés aux 0-3 ans a été engagée par une commission AFNOR. Un logo spécifique, associé à un lien vers un site internet dédié, sera apposé sur les aliments préparés ou destinés à la préparation d’un repas (brut ou intermédiaire) pour les enfants de 0 à 3 ans qui respectent les critères suivants :

  • D’une part, une conformité des produits avec la réglementation européenne et française, notamment en termes de composition nutritionnelle et de sécurité alimentaire ;
  • D’autre part, un engagement des acteurs dans une démarche d’information pédagogique afin de délivrer des conseils pratiques pour utiliser les produits porteurs du logo mais également favoriser la connaissance sur l’alimentation spécifique de l’enfant de 0 à 3 ans, dans le cadre de l’adoption de bonnes pratiques alimentaires. La mise en place de ces outils est prévue pour le deuxième semestre 2017.

 

Du fait de son expertise dans les domaines de la nutrition et de la santé, de ses connaissances des rouages de la réglementation et de la politique nutritionnelle ainsi que de son caractère associatif à but non lucratif, APPIC Santé a été sollicitée pour développer le contenu du site internet associé à la norme et sera garante de l’information.

PHARMAPPIC- Les 1000 J santé

Les 1000 premiers jours de la vie, soit de la conception à 2 ans, représentent une période clé dans les stratégies de prévention nutritionnelle mais aussi une période de vulnérabilité. Par conséquent, une vigilance particulière doit être apportée aux futurs parents et aux tout petits dans ls domaines de la nutrition, de l’exposition aux toxiques environnementaux et de la pratique d’une activité physique. Il est donc essentiel d’aider les futurs et jeunes parents à adopter une bonne hygiène de vie.

Dans cette optique, un guide pratique PHARMAPPIC-1000 J santé destiné aux pharmaciens d’officine ainsi que des brochures à remettre aux parents ont été élaborés par APPIC Santé en collaboration avec l’Association « Le Grand Forum des tout petits ». L’objectif est d’expérimenter le rôle des pharmaciens d’officine en tant qu’acteurs relais véhiculant les messages de prévention précoce auprès des femmes enceintes et des jeunes parents pour les sensibiliser sur la période des 1000 premiers jours de vie.

Trois thèmes principaux liés à l’hygiène de vie y sont abordés : l’alimentation, l’activité physique et l’exposition à l’environnement (extérieur et habitat). Une étude pilote est initiée depuis mars 2017 en Pays de Loire et a vocation à être étendue sur une plus grande échelle en fonction des résultats d’évaluation obtenus.

 

ICOFAS « Intervenir pour des Comportements nutritionnels Favorables à la Santé »

Le kit ICOFAS, pourquoi ? À l’initiative de APPIC Santé et mené en partenariat avec le CNAM-ISTNA, ICOFAS est un projet d’éducation nutritionnelle utilisant les activités artistiques et culturelles pour véhiculer les messages nutrition et santé. L’objectif est de promouvoir l’acquisition de bonnes habitudes favorables à la santé en lien avec l’alimentation et l’activité physique auprès des élèves de maternelle et primaire et de leurs parents pendant le temps périscolaire. Ce projet, soutenu par les pouvoirs publics notamment les ministères chargés de la santé, de l’agriculture et autres financeurs, a débuté à la rentrée scolaire 2014 – 2015. Il a été expérimenté au niveau de 3 sites pilotes en Lorraine (Communauté des Communes des Marchés de Lorraine et Tomblaine) et en Martinique (Schœlcher).

Sous forme d’un kit pédagogique dématérialisé (site internet), il propose la mise en œuvre d’activités artistiques et culturelles véhiculant des messages santé nutrition. Lancé au mois de juin 2016, le site www.icofas.fr est une véritable boîte à outils pour les animateurs, les élus et les porteurs de projets d’éducation nutritionnelle.

Le kit ICOFAS, c’est quoi ?

Au regard des objectifs pédagogiques et en fonction des classes d’âge, les activités intègrent l’alimentation et l’activité physique à travers différentes dimensions culturelles et artistiques :

  • Arts du spectacle vivant : musique, danse, théâtre, chant, marionnette, art du cirque.
  • Arts visuels : peinture, sculpture, vidéo, photographie.
  • Arts d’écriture : littérature, poésie, conte, bande dessinée, art graphique.
  • Patrimoine et culture scientifique et technique.

Le kit ICOFAS, ensuite ?

Forte de l’impact positif de l’expérimentation ICOFAS menée par APPIC Santé, la ville de Schœlcher en Martinique a souhaité déployer le programme ICOFAS sur les 8 écoles de la ville (1500 élèves). Pour ce faire, la même méthodologie de travail ICOFAS a été mise en place et un guide spécifique a été conçu au travers des réunions de coordination afin d’aider les différents acteurs à mettre en place ce projet. Les activités ont été menées dans le cadre des activités périscolaires du matin, de la pause méridienne et du temps de loisir du soir.

En Polynésie française, ICOFAS a fait l’objet de conférences plénières et d’ateliers tenus lors du colloque « Village Alimentation et innovation » (VAI) à Tahiti en Avril 2017. L’objectif était de promouvoir des comportements alimentaires sains et durables en sensibilisant, de manière ludique et éducative le visiteur à l’importance de poser des choix éclairés, pour sa santé, celle de ses proches, et des générations futures, tout en considérant l’impact de ses choix sur son environnement. Un des moyens pour y parvenir était de mettre à l’honneur des démarches et projets innovants sur la thématique de l’Alimentation afin notamment de proposer aux professionnels et acteurs concernés par le sujet, des outils dont ils pourraient se servir au niveau régional, national, voire international.

Nos Membres

Arila Pochet, Présidente depuis le 27/01/2018. Pharmacienne de santé publique avec près de 20 ans d’expérience dans le domaine de la santé, Arila Pochet travaille actuellement à la Commission européenne dans l’unité déterminants de santé.  De 2010 à 2014, elle a occupé le poste de chef du bureau de la prévention des risques liés à l’alimentation et à la nutrition au sein du Ministère de la santé (France). Désirant continuer à œuvre utilement dans l’intérêt des citoyens, rejoindre APPIC Santé est pour elle une belle opportunité pour se mobiliser dans une dynamique associative, au sein d’une équipe composée de membres compétents et motivés à améliorer les pratiques professionnelles au service des individus quelque soit leur fonction sociale. Pour Arila Pochet, le « tout chimie  » n ‘est pas une réponse en soi, le bien-être passant par un style de vie équilibré favorisant un bon état de santé.  Lobbying et expertise, négociation et consensus sont au cœur de ses atouts et font d’elle la responsable des relations publiques d’APPIC Santé. Depuis le 28 novembre 2016, elle est membre du conseil d’administration de la Société Française de Santé Environnement.

Muriel Roiland, travaille actuellement au CNRS, et est engagée depuis son adolescence dans les mouvements associatifs, suivant l’exemple familial. Secouriste puis volontaire internationale à la Croix rouge française, elle a accompagné des convois de médicaments en Pologne dans les années 80. Par ailleurs, secrétaire de l’association « Terres d’Europe », elle organise en 2000 un colloque international à l’UNESCO et poursuit son engagement auprès des plus démunis en devenant présidente fondatrice de l’association « Coeur de femmes », dans le but d’offrir un toit et une perspective d’avenir à des femmes en grande difficulté.

Ce parcours associatif a été ensuite enrichi par la responsabilité en France des parrainages d’enfants des bidonvilles de Manille dans le cadre de l’association « Les Oursins, enfants des trottoirs ». En tant que membre de l’association APPIC-santé, elle aura l’opportunité de partager son expérience du milieu associatif pour encourager les relations de confiance entre les professionnels de la santé et les citoyens.

Elle a été présidente à la création de l’association en 2013 et jusqu’au 27/01/2018.

Michèle Bally, trésorière de Appic Santé, a travaillé comme technicienne de laboratoire dans l’industrie pharmaceutique et cosmétique au sein du département R&D. Ancienne présidente d’une association culturelle, elle est aussi membre d’une association pour le maintien du lien social au travers de multiples activités. Le bien-être physique et moral de son entourage est au cœur de ses préoccupations.

Landy RAZANAMAHEFA, experte nutrition et santé publique APPIC-SANTÉ, Docteur en nutrition de formation. Forte de ses quinze années d’expérience, elle a participé significativement au développement de l’expertise et de l’évaluation des risques nutritionnels en France (ANSES) et a contribué, au sein du Ministère de la santé, au pilotage national du Programme national nutrition et santé (PNNS) et du plan obésité (PO). Elle était par ailleurs en charge de la déclinaison Outre-mer de ces deux plans pour les Antilles, la Guyane, l’Océan Indien et possède actuellement une grande connaissance des spécificités de santé publique et nutritionnelles de ces territoires.

Elle est membre de plusieurs sociétés savantes (Société française de nutrition, Association française d’étude et de recherche sur l’obésité, Société française de santé publique, European Public health association) et co-auteure de nombreux rapports et ouvrages de référence dans le domaine nutrition et santé en France.

Constance Ferry, Consultante scientifique, Ingénieur agri et biochimiste de formation, a 15 ans d’expérience en relation avec les entreprises de l’agroalimentaire : mise en place d’études cliniques, conseils, expertises… Les projets sur lesquels elle a travaillé (comme la filière Bleu-Blanc-Cœur) l’ont convaincue de l’importance de mettre la connaissance scientifique au cœur des processus de développement et d’innovation des entreprises pour une offre améliorée, gage de progrès nutritionnel pour la population. Elle est également persuadée que l’amélioration des pratiques alimentaires passent par une meilleure pédagogie autour des connaissances et recommandations. Son premier projet avec APPIC Santé est la rédaction du contenu d’un site sur l’alimentation du tout petit dans le cadre de la nouvelle norme AFNOR Alimentation infantile.

 

Chloé Desvignes, chargée de mission APPIC Santé, est diplômée de l’école d’ingénieur agronome de Toulouse. Spécialisée sur les questions de nutrition et santé, elle a rejoint l’association dans le cadre de son stage de fin d’étude où elle a notamment travaillé sur des projets autour de l’alimentation infantile (développement du contenu d’un site internet, mise en place d’un processus d’éducation thérapeutique autour des 1000 premiers jours de vie) et des problématiques de santé-environnement.

Actuellement chef de projet au Fonds Français pour l’Alimentation et la Santé, poursuivre son engagement au sein de l’association est pour elle l’opportunité de continuer à mettre ses compétences au service de thématiques d’intérêts variées et innovantes au service de la santé des citoyens.

Benoit Croguennec, expert en normalisation pour APPIC-SANTÉ, dispose d’une expérience de 15 ans dans l’animation de groupes d’experts dans le cadre de la normalisation française, européenne et internationale et au sein du Conseil National de l’Alimentation. Il dispose en particulier d’une expertise relative à la prise en compte de l’avis des parties intéressées (partenaires sociaux, consommateurs, associations,…) dans l’élaboration d’une position consensuelle sur des sujets de natures variées (normes de la série iso 9001, nanotechnologies, normes de services dont la restauration scolaire et la vente directe, normes relatives aux déchets d’activités de soins, avis du CNA concernant les produits biologiques,…)

Ingénieur généraliste en génie électrique (ESIGELEC) de formation initiale, il est également co-auteur de deux ouvrages relatifs au management la qualité publiés aux éditions AFNOR. Son parcours lui a également fait connaître le domaine de l’environnement à travers le captage de biogaz issus d’un centre d’enfouissement technique et la décontamination de site industriels pollués (amiante, arsenic et hydrocarbures) 

Le mot de la Présidente

Depuis le 27/01/2018, j’ai l’honneur de succéder à Muriel Roiland, présidente de cette ambitieuse association et ce, depuis sa création en 2013. A ce jour, nos objectifs restent les mêmes à savoir la rencontre des acteurs citoyens qui ne se côtoient habituellement que dans un monde marchand : opérateurs économiques, professionnels libéraux et citoyens consommateurs. Telle est son originalité et par là même sa force. Pour être efficace, elle s’entourera d’experts reconnus à chaque fois qu’un thème sera traité.

Son objectif tombe APPIC : restaurer la confiance des consommateurs que nous sommes par un éclairage fiable en termes d’information et encourager des pratiques professionnelles loyales et saines dans tous les domaines de la santé. Mettre de l’humain là où il y en a peu, servir de pont pour que la confiance soit restaurée entre tous les acteurs en dehors des enjeux politiques ou économiques !

La santé est la deuxième préoccupation des Français après l’emploi ! APPIC Santé va donc œuvrer dans un monde en pleine crise économique pour améliorer les pratiques professionnelles et informer les citoyens afin de contribuer à leur bien-être. Déserts médicaux, urgences surchargées, augmentation des maladies chroniques ‒ en particulier l’obésité et les maladies cardio-vasculaires ‒, mais aussi cancers, nous préoccupent tous…

Notre action portera sur la prévention. Sa place doit en effet être renforcée pour atteindre le même niveau que celle des soins et des traitements. L’alimentation et l’activité physique, par exemple, sont des déterminants de santé reconnus scientifiquement : ils contribuent significativement à diminuer les risques de survenue de ces maladies. C’est l’une des tâches d’APPIC et non la moindre,


APPICement vôtre !

Arila Pochet, Présidente d’APPIC-Santé.

Nos Partenaires

Notre Vision:

 

  • La nutrition (alimentation et activité physique) est un déterminant essentiel impactant la santé de la population, en particulier celle des publics les plus vulnérables.
  • Le changement des comportements des individus passe d’abord par une meilleure sensibilisation des acteurs de prévention et de promotion de la santé.
  • Les professionnels de la santé, du secteur médico-social par exemple, mais aussi les décideurs publics, les dirigeants d’entreprise et les associations, jouent un rôle considérable dans la promotion de l’équilibre nutritionnel de chaque individu.
  • Chacun de ces acteurs, publics ou privés, sont des relais majeurs dans la lutte contre les inégalités sociales concernant la santé. Ils ont aussi un rôle actif tant dans la diffusion des messages sanitaires que dans l’utilisation de cadre de référence validé.
  • Agir auprès de ces acteurs et parties prenantes pour impacter positivement sur des comportements plus favorables pour la santé des citoyens, telle est la vision de APPIC-Santé. Le droit à la citoyenneté intègre le droit à la santé, à l’information et au choix responsable.

Nos Objectifs :

La nutrition (alimentation et activité physique) est un déterminant essentiel impactant la santé de la population, en particulier celle des publics les plus vulnérables. Le changement des comportements des individus passe d’abord par une meilleure sensibilisation des acteurs de prévention et de promotion de la santé. Chacun de ces acteurs, publics ou privés, sont des relais majeurs pour diminuer les inégalités sociales en matière de santé. Ils ont aussi un rôle actif tant dans la diffusion des messages sanitaires que dans l’utilisation de cadre de référence validé.

Agir auprès de ces acteurs et parties prenantes pour impacter positivement sur des comportements plus favorables pour la santé des citoyens, tel est l’objectif principal poursuivi par APPIC-Santé.